Am I a zombie ? [Miki -qui n'est pas une zombie, juste une revenante :D-]

Aller en bas

Am I a zombie ? [Miki -qui n'est pas une zombie, juste une revenante :D-]

Message par MiaSatsune le Dim 16 Aoû - 20:43

Journal intime de Miki Natsue - page 192

Ma première année au lycée Miyagawa touche à sa fin. Je suis arrivée en cours d'année alors je ne me sens pas encore vraiment à l'aise mais.. je suis quand même largement plus heureuse ici, à l'école, que toute seule à la maison. Et ici Takao ne peut plus m'embêter ! La liberté ! J'ai même rencontré deux garçons super sympa, Axel et Nessel. J'espère que nous serons amis. Je vais voir ma grand mère avant le début de la nouvelle année, je vais louper la cérémonie mais elle semble être très malade.

Journal intime de Miki Natsue - page 195

Je suis chez ma grand mère depuis deux jours, effectivement, elle ne va pas bien mais elle ne le montre pas, elle continue de sourire et de rire, alors, on rit ensemble, c'est mieux comme ça. Je me demande ce que font Nessel et Alex, est-ce qu'ils jouent à Pokemon ensemble ? Alex est encore très timide, j'espère qu'il ne s'est pas caché quelque part. Ils me manquent tous les deux, j'espère qu'ils vont bien.

Journal intime de Miki Natsue - page 201

Il s'est passé quelque chose d'horrible ! L'école a été attaquée. Je viens de rentrer et tout est en désordre ici, il y a eu des morts.. Je savais que les choses n'allaient pas très bien depuis quelques temps.. Mais je n'avais pas idée qu'une telle chose puisse arriver. J'ai peur. Je voudrai rentrer chez mes parents.. Je n'ai même pas 16 ans, je ne suis pas prête pour tout ce sang.. Mais je ne peux pas partir. Alex et Nessel.. C'est stupide mais, j'ai l'impression que je dois les protéger. Je ne vois pas comment je pourrais faire ça, je suis bien moins forte qu'eux deux, mais, je ne partirais pas.

Journal intime de Miki Natsue - page 317

Le temps passe trop vite ! J'ai l'impression de ne pas avoir vu passer cette deuxième année ! J'ai d'ailleurs bien moins écris dans ce journal que l'année précédente. Enfin, je m'améliore un peu. J'arrive a matérialiser des choses sans qu'elles me sautent à la figure. J'ai réussi a faire un feux d'artifice cette nuit. Il n'a duré que deux minutes mais, c'était moi, mon don, mon pouvoir.. et les sourires que j'ai vu sur les visages de ceux qui étaient là, valent toutes les bonnes notes du monde. Hélas mes professeurs ne pensent pas exactement pareil.. mes notes ne sont pas très élevées, sauf en sport, comme toujours. Je vais essayer de faire un effort, je ne veux pas rester à la traine, je dois passer en troisième année. Demain je vais essayer de matérialiser un pikachu, ça fera sans doute rire Alex.

Journal intime de Miki Natsue - page 359

Je fais de mauvais rêves depuis quelques jours. Je n'ai jamais fais autant de rêves étranges, à la limite du cauchemar. Mon imagination a toujours été très riche, je suppose que mon don y est connecté quelque part. Je matérialise des choses que j'imagine, je les dessine, les pense, dans ma tête avant de les faire devenir réelles.. En partant de ce constat, j'ai peur qu'un jour, mes rêves et plus dangereusement, mes cauchemars, deviennent eux aussi réels. Jusque là, mes matérialisations étaient instables et éphémères mais, plus le temps avance, plus je m'entraine, plus mon don devient fort et ce que je matérialise s'accroche un peu plus fermement à la réalité.

Journal intime de Miki Natsue - page 360

J'ai fais un test aujourd'hui, j'ai matérialisé un couteau. Je ne sais pas pourquoi un couteau, je suppose que c'est à cause de mes cauchemars, j'avais besoin de créer quelque chose pour me protéger, une arme. D'habitude, je matérialise des choses, soit sans vraiment y penser, soit à cause d'une émotion, d'un sentiment, c'est instantané. Cette fois, je me suis concentrée, longtemps, j'ai fais le vide dans mon esprit -ce qui n'a pas été facile du tout !- et j'ai mis toute ma concentration sur ce que je voulais créer, sans émotion, sans sentiment, j'ai voulu matérialiser un couteau qui ne disparaisse pas, un couteau qui soit aussi durable que les montagnes. J'ai un couteau.. je ne sais pas si il va vraiment durer mais en tout cas, une chose est sur.. il ne coupe pas.

Journal intime de Miki Natsue - page 365

La fin de l'année arrive. J'ai un peu peur pour les derniers examens mais je vais tout donner ! Je fais toujours des cauchemars.. et le couteau est toujours là.

Journal intime de Miki Natsue - page 404

C'est une nouvelle année qui commence ! Je compte bien en profi.. Il y a du grabuge en bas, je me demande si ils font une sorte de fête ? Je n'ai toujours pas montré mon couteau à mes professeurs. Je n'avais jamais rien matérialisé qui tienne aussi longtemps, ça me fait un peu peur à vrai dire. Je devrais en parler à Axel et Nessel.. Ils arrêtent pas de crier, cette année commence dans le bordel ! Je vais aller les rejoindre !
~


Miki refermera son journal intime et, prenant son couteau, rejoindra les autres élèves. En s'approchant cependant, elle remarquera que ce n'étaient pas des cris de joie qu'elle avait entendu, mais des cris de panique. Un élève s'en prenait à un autre. Elle n'avait rien a voir dans cette histoire et elle savait désormais, qu'il valait mieux ne pas interférer dans un combat car, ici, les combats pouvaient être mortels. Elle savait tout ça tout comme elle savait que ses deux amis ne resteraient pas sans rien faire. Alors, même si elle n'avait rien à voir, ni avec Zero, ni avec Ayame, elle irait quand même.

Elle découvrirait alors, que ses cauchemars, ses pires cauchemars, étaient en-dessous de la réalité. Ce qu'il y avait sous ses yeux, ses camarades couverts de sang, cette réalité.. elle ne pouvait exister. Ca ne pouvait être qu'une matérialisation, une illusion qui n'avait pas lieu d'être. Son esprit se scinda, ne discernant plus le réel de l'imaginaire, elle projeta dans cette réalité intolérable ses propres matérialisations. Parmi ses cauchemars, il y avait surement cette image d'elle se jetant sur un adversaire bien trop fort, cette vision.. où elle mourait. C'est ce qui arriva. Elle mourut de la main de Zero. Tout du moins, une matérialisation d'elle, mourut.

Ce qui arriva à la vraie Miki.. fut aussi sombre que la mort. Perdu entre la réalité et l'imaginaire, son esprit ne retrouva pas le chemin de la raison. Agissant seul, son corps s'enfuit loin des combats. Elle n'était plus que l'ombre d'elle-même et ce n'était que son fantôme qui vivait encore, hanté par des visions d'horreurs de cette journée où elle s'est vu mourir. Jusqu'au jour où ses pas la ramenèrent vers ce lycée, comme un zombie, à la recherche de quelque chose.. ou plutôt, de quelqu'un.



Evolution du pouvoir : Peut contrôler ses matérialisations pendant une courte durée - Ses matérialisations peuvent durer plus longtemps, plusieurs mois si elles sont simples et que Miki se concentre suffisamment longtemps pour les créer
avatar
MiaSatsune

Messages : 2
Date d'inscription : 06/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Am I a zombie ? [Miki -qui n'est pas une zombie, juste une revenante :D-]

Message par Nessel le Lun 17 Aoû - 2:17

Je dois t'avouer que j'ai eu des frissons en le lisant. ♥
avatar
Nessel

Messages : 36
Date d'inscription : 02/03/2014
Localisation : Lyon / Clermont-Ferrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum