Le coté obscure de la force. ≠

Aller en bas

Le coté obscure de la force. ≠

Message par Krok le Mer 5 Mar - 18:01

Après avoir voulus venir en aide a la directrice Hayden s'est vue attaquée par celle si qui ce projeta elle même dans une faille spatio-temporelle pour évité un massacre. En colère intérieurement il parvint a débridé lui même la totalité de ses pouvoirs et désintègre le bureau de la directrice.

*Assis tranquillement sur le lit dans sa chambre le jeune garçon méditait encore et encore, plongé alors dans un sorte de stase inaccessible et imparable dans lequel Hayden réussi à matérialisé son propre monde. Son mini biosysteme psychique, son jardin secret. Une petite île verdoyante entouré d'un océan de pétales de fleures de cerisier rose. Au milieu de cette île ce dressait un Dojo calme et serein ou le jeune Hayden ne réussissait jamais a voir son corps. Dans ce petit Dojo calme ou on n'avait jamais entendu aucun bruit. Depuis quelques semaines Hayden venait et s'asseyait sur un coussin, face a une table orné de bâtonnets d'encens, face a lui un vieillard. Un vieillard qui portait pour unique parure un costume gris et d'un simple Jingasa de paille. Le dojo était magnifique, propre a en manger sur le sol, sur les murs des fresques sacrée qui représentai les histoires d'ancestral mythologies, ainsi que quatre statuts d'animaux. Le Tigre blanc sacrée du nord. Le Dragon vert émeraude de l'ouest. Le Phœnix ardant du sud et la Tortue noir de l'est. Le murs derrière le vieille homme lui, était orné de Katanas. Cinq pour être plus précis de même taille de même poids de même âge mais pas de même couleurs. Un vert, un rouge, un bleu, un marron et un noir. Le vieille homme mystérieux c'était présenté a Hayden sous le nom de : « Blind Master. » Le maître aveugle ? Pour le jeune homme sa voix, dans tout les cas était belle et bien présente et plus réel que ce qu'il pouvait lui même réellement touché. C'était lui, la mystérieuse voix qui avait réussis a apaiser le jeune homme. Il lui avait conter d’innombrable récit, il lui avait enseigner d’innombrable choses. Il lui avait apprit à canalisé sa colère pour en devenir un calme et une sagesse imbrisable, car il lui avait dit que quelqu'un de sage et calme était plus puissant qu'un fou furieux cherchant sans relâche la chimère de sa vie alors qu'il était lui même le fruit de sons désespoir. C'était donc lui.. L'homme de ses méditation, l'homme qui l'avait rendu calme et si puissant par le simple pouvoir de la sagesse ancestral dont il regorgeait. L'homme qui lui disait « rejoins moi. » C'est alors ici dans cette illusion qui paraissait si réel qu'il passait ses journées. A médité et s’entraîne sur ses puissants pouvoirs. Le vieillard était un mutant.. C’était un Oméga aux pouvoirs très mystérieux.. Un télépathe. Qui pouvait voyager et sondé les pensée de quelqu'un mais il pouvait aussi déterminé le niveau d'un Oméga. Par exemple les niveaux s’échelonnait Du rang 1 au rang 5. Il lui avait dit qu'il était de Rang 2, il ne servait après tout cas percevoir mais il ne pouvait pas agir.. Hayden lui avait alors demander son niveau, le rang de Yuka celui de Kagari celui d'Ayame. Yuka et Kagari etait de rang de rang 3 Hayden quand a lui devait être de rang 5 tout comme Ayame mais le vieillard lui disait souvent qu'il n’était pas encore a sa hauteurs bien qu'il soit énormément puissant. Il devait s'enfuir du lycée et continué à s’entraîner jusqu'au grand jour ou il devrait la combattre. Méditation combat entraînement c'est ce qu'il devait faire. Son unique raison de vivre en plus de celle de s'enfuir et de démarré sa nouvelle ascension. Il avait ouvert les yeux alors a cette instant dans la pièce sombre du jeune homme on ne perçut qu'une seul lueurs, la lueurs de ses yeux verts si brillants qu'ils semblaient nucléaires. Les mains posées sur les genoux, qui eux même étaient croisés en tailleur elle étaient ouvertes les flammes qui avant étaient d'un rouge éclatant, alors que lors de la destruction du bureau étaient noires venait de prendre leurs formes magnifiques et parfaite. Deux boules de feux aussi belle que la fleure d'une jeune vierge elles éclataient d'un orange parfait d'une lueurs si belle qu'elle donnaient envie qu'on leurs fasses l'amour. Des flammes envoûtantes dansant alors dans les deux mains du jeune homme calme comme une ancestral montagne qu'un dragon n'aurait osé dérangée. Le feu est chaud.. Mais pourquoi ces deux petites flammes n'avaient nullement l'air d'être chaude ? Grâce a la directrice et de sa faute les flammes d'Hayden avait évoluer elle ne brûlait plus elle allait maintenant désintégrées. C'est alors a ce moment précis que le jeune homme ce leva alors des plus calmement de son lit, Blind master qui lui avait comprit que le pouvoir d'Hayden n’était plus le même mais qu'il était pourtant devenus tellement puissant que le garçon pourrait faire tout ce qu'il voulait! Le charismatique Hayden qui venait alors a l'instant de ce levé prit la direction de la porte de sa chambre puis il restait face a elle comme un perdu face a un mur trop solide pour lui. Une main, sa main droite ce posa contre le bois de la porte, qui, en l'espace d'une fraction de seconde disparut totalement désintégrée. Aucune poussière, aucune cendre, aucune fumée. Simplement plus de porte. En direction des jardins de l’établissement il pensait a tout ce que le vieillard lui avait dit depuis des jours a tout ce qu'il avait fait, a tout ce qu'il avait détruit, a tout les gens qu'il avait blesser. Le regard serein, apaisée un sourire sur les lèvres qui laissait ressortir de son expression un regard noir comme la mort sur un visage qui portant inspirait tans de joie. Il voyait alors des arbres.. Les arbres immense les immenses pins de la foret qui s’étendait a perte de vue. Les flammes dans les mains du jeune Hayden venait alors coulé contre le sol. Les deux colonnes habituellement immobiles étaient a présent mobiles elle pouvait ce déplacées comme bon leurs semblaient comme si Hayden avait deux fouets ardents dans les mains. Il ce mis alors à les envoyées contre les arbres voyant les pauvres mastodonte millénaires littéralement ce désintégrés sous le joug des flammes de l'enfer du jeune homme. C'est alors que dans son esprit une voix retenti pour lui dire quelque chose. «Ce seront tes Méduses. Tes faiseuses de veuves. Les deux continuité des tes deux bras.» Souriant alors le regard sombre mais les idées toutes et nettement claires le jeune Hayden continuait de frappé les arbres avec ses fouets ardents, les deux longue tentacules oranges de sa « Médusa » Les dents pointu du jeune homme ensanglantait la lèvres inférieur qu'il ce mordait! Sa bouche était alors pleine de sang il crachait le surplus lui étouffant la bouche, son corps devenait chaud les arbres tombaient par dizaines ressemblant a un animal enragé a qui on aurait lancé un morceau tout frai de chaire humaine c’était jeter dessus ! Détruisant les arbres, riait aux aboies c'est alors que le petit Hayden tapait sur les grille renforcé psychiquement de toutes ses forces les deux fouets semblables à des tentacules grognarde empoisonnées ardentes dégoulinantes de plaisirs d'un plaisir plus que douteux d'une envie de brisé les grilles, de brisé les chaînes de leurs prison infini ! Hayden mordillait d'envie d'embrasser la liberté, il était au portes du paradis il se disait qu'il tuerait alors tout ce qui ce dresserait sur son chemin ! Que s'il devait allez en enfer il cracherait au visage de Satan lui même et lui volerait son trône.. Qu'il irait réveiller les tourments les plus noirs de l’humanité afin de la retourné contre elle même. Il créerait une légion enflammé d'Omégas qu'il raserait alors des villes, qu'il créerait de nouveaux peuples ! Il détruirait le monde pour mieux le reconstruire c'est ce qui ce fait depuis 2000 ans. Détruire pour mieux reconstruire. Les Romains avec la gaule ! Les mongoles avec la Chine ! Les perses avec l’Asie toute entière les anglais avec les indiens d’Amérique  ! Les espagnols avec les Incas du Mexique les chrétiens contre les païens et tout ce qui s'en suis. Blind master avait dit a Hayden qu'il était l'antidote, le remède miracle a la maladie qui terrassait

l'humanité et le jeune homme le savait depuis longtemps. La directrice Ayame elle même le savait mais elle avait choisi de prendre le chemin de la lumière en tombant amoureuse de la Boss suprême elle avait perdu toute pensée destructrice et animal elle ne voulait que le bien, que les Omégas et les normaux vivent en harmonie. Hayden lui, c’était plus fort que tout ! Un sentiment de supériorité plus fort que lui plus fort que l'attirance pour le corp d'une femme, plus fort que l'amour de l'herbe qu'il aimait tend fumé. Plus fort qu'un milliards de pièce d'or plus fort que tout au monde. L'homme qui devenait alors le miroir de sa sagesse lui avait tout enseigner, et il savait que Dame nature avait permit les Omégas sur terre afin que cet instant inhumain arrive, et cet instant approchais a grand pas. Blind master avait ouvert les yeux d'Hayden il lui avait fait découvrir l'infini et la puissance sans précédent qui l’attendait Il s’acharnait sur les rempart psychiques qui étaient bien encore trop puissante pour lui, sa le désespérait sa n’enrageait que lui mais il continuait dérobant toute sa rage toute la rage qu'il avait accumulé durant 18ans dans ses coup les plus dévastateur ! Les coups ne fesaient rien absolument rien, bien qu'ils auraient sûrement endommagé les barrières elle ne cédait pas. Ses yeux tremblaient, ses lèvres brûlait, sa bouche étaient pleine de sang et de salive, il était trempé de transpiration ses muscles commençaient a flanchés mais son masque de marbre lui ne bougeait pas d'un seul millimètres ! Comprenant que les barrières ne feraient absolument rien alors il prit toute son inspiration et les deux fouets disparurent s'est alors que il fallait bien que sa rage sorte après tout il ne réussissait pas a détruire les barrières c'est alors qu'il canalisa toute son énergie dans le creux de ses deux mains. Son sourire venait alors de s’évaporer dans un dédale de pensée monstrueuse vicieuse et mortelles. La flamme ardente canalisé dans ses deux petites mains hurlais d'envie de s’écraser quelque part c'est au même moment que le jeune homme vis le gymnase, il etait devenus calme il n'allait quandmeme pas le détruire une nouvelle fois?! Si ? Biensur que non... Le vieillard lui avait dit de ce tenir a carreaux s'il voulait survivre suffisamment longtemps pour pouvoir s'echaper. Il lança alors un immense rayon enflammé dans le ciel, ce n’était plus du feux, c’était un étrange abat de mort et de désolation.. Le rayon n’était plus fait de feu. Hayden n’était plus fait de feu il était a present fait d'une énergie parfaitement stable, un rayon toujours ardent mais à la fois totalement diffèrent, bien plus dévastateur, bien plus chaud. Il avait a présent un pouvoir semblable au feux, possédant les même propriété que le feux mais en beaucoup plus dévastateur, en beaucoup plus puissant. Blind master lui avait permit de crée à partir de ce feux un laser infini d’énergie et de puissance carbonisant instantanément tout ce qu'il toucherait. Un feu que l'on aurait étouffé et concentré si fermement qu'il en serait sortie une femme, magnifique pure et majestueuse. Une femme encore vierge d'amour et de plaisir que sa peau n'avait encore rien touché mais qui était prête a éclore sa douce fleure pour devenir une femme forte ferme et fatale. Une jeune demoiselle que l'on aurait transformé en veuve noire. La rayon ce dirigeât alors dans le ciel. Hurlant a la mort voulant s'echaper d'un monde qui n’était pas prêt pour son arrivée ! Une rédemptrice, le chant annonciateur de sa gloire. La parole de la faucheuse elle même. Un rayon alors si magnifique qui ce dirigeait en direction du soleil. Trente petites secondes suffirent a ce que le rayon disparaisse dans le ciel, ne sachant pas ou il allait. Sans doute vers les milliard d'étoiles que l'espace lui réservait. C'est ce que pensait Hayden, biensur le rayon s’était disséqué après avoir percé les nuages. Il ce mis alors a genoux, croisant les bras l'un dans la manche de l'autre. Il était redevenus serein et son calme petit a petit retombait dans l'abysse ancestrale dans lequel il devait demeuré. Le jeune homme ce releva alors des plus calmement et il parti s’asseoir sur le banc sur lequel il avait embrassé Yuka la toute première fois. Il venait grâce a son mentor si loin et pourtant si présent et grâce a la directrice qui avait elle même enfanté le monstre que son pouvoir était de devenir plus fort qu'il ne l'avait jamais était. C'était sa la jouissance absolu le pouvoir absolu. Être le plus fort. Calmement assis sur le banc c'est alors que le jeune Apprenti ce remis a médité cette fois si pas pour allez chercher conseil auprès du vieillard mais pour s'imaginé les batailles les plus belle et les plus épiques auxquelles ils participerait un jours. Une simple phrase sortie de sa bouche. Une phrase calme douce et pure qui venait résumé des millénaire de question en tout genre. * Nous sommes des mutants, nous sommes l'antidote de l’homo sapiens, nous somme le remède a la maladie du monde. Nous somme vôtre uniques salut, les Omégas que je dirigeraient un jours seront les annonciateur d'un futur parfait. Une seul fois dans l'histoire ce produira l’avènement de toute l'humanité pour empoigné une Utopie qui cette fois si n’aura rien de fictif. *Le jeune homme, le jeune Hayden, le jeune sage, le nouvel apprenti de dame nature, le Padawan de la rédemption. Mais le maître de son destin.* Mon pouvoir est vierge de bataille mais il gouttera bientôt aux plus délicieux des repas. La chaire des aveugles sur lesquels mes pas ce briseronts..
avatar
Krok
Admin

Messages : 14
Date d'inscription : 23/02/2014
Age : 22
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum