Twilight 5- Séparation.

Aller en bas

Twilight 5- Séparation.

Message par DarkShad le Mer 5 Mar - 17:50

*Une belle matinée claire, tranquille, douce. Un bruit sourd, un éclatement et cette paisible matinée éclairée par les doux rayons célestes du Soleil fut totalement dérangée. L'atmosphère devint lourd, tout s'écrasait sous une énorme pression, écrasant branches, arbres et tout êtres frêles qui passaient par là tandis que le beau ciel dégagé de cette magnifique journée était dérangé par un flash blanc. Un silence bref complet, presque maladif, fit son apparition alors qu'il fut dérangé brusquement par un lourd fracas de tonnerre. Une faille, une ouverture, un passage et un être en sorti. Une chevelure sombre, des yeux bleus océans, une cicatrice sur l'oeil droit? C'était Kira, il s'était amélioré, du moins, il avait gagné en puissance sans pour autant savoir totalement le controler* Oh, non...Ayame va nous punir....~ Qu'elle nous punisse alors ! Je veux sentir ma chaleur sur mon corps..~ Tu es immonde..Ayame n'est pas comme ça, elle a avant tout un coeur ... *Se disait-il, hochant la tête avant que son frère, Shin n'éclate de rire dans son fort intérieur. Ne l'écoutant pas, il arrangea les mèches de ses cheveux, passant une main légere sur sa chevelure. Il s'avançait alors vers le lycée, avant de s'arreter net. Pourquoi marcher, si on peut se téléporter. Kira souria, son sourire habituelle, chaleureux et vrai, ressemblant presque à un sourire angélique qu'autre chose.Dans un autre flash, aussi blanc que les ailes purs et immaculées d'un ange, il apparu dans son bureau, sourire aux lèvres, avant que celui ci ne disparaisse une fois de plus.Il y repensait, cela le tourmentait. Toujours il devait laisser son corps à son frère, et toujours son frère le dégoutait par ses actes: violence, viol, drogue, et tout autres actes obscènes inimaginables. Cela faisait plus de 20 ans qu'ils partageaient le même corps, et cela devrait finir en cette belle journée ensoleillé, bercé par les doux rayons célestes de notre astre vitale. Kira se leva, sans trop se poser de questions, sans trop répondre à son frère qui lui demandait des explications, s'avançant alors d'un pas déterminé, vers le bureau de sa tendre amie. Arrivant alors dans son antre, il hésita à toquer à la porte, avalant sa salive, avant de reprendre sa détermination et de frapper exagerement la porte.
Ayame était sur sa chaise. Depuis ce qu’il c’était passé le jour d’avant elle était complètement apaisée. Elle savait que ce n’étais pas à cause d’elle que son ancienne directrice avait perdu la vie. Parce qu’elle n’était pas vraiment morte. Ayame n’en voulait pas le moins du monde à son ancienne directrice. Elle savait qu’elle avait ça parce qu’elle était obligée. Donc, en fin de compte, le cœur d’Ayame était apaisé. Le pire crime qu’elle avait causé n’en était pas un. Un nouveau but venait de se dessiner dans sa vie. Et c’est pour ça qu’elle ferait tout pour que rien de perturbe son assenions dans sa quête de pouvoir infini. Elle continuerait bien sur son travail en tant que directrice. Jusqu’à ce qu’elle devienne assez forte pour pouvoir tout lâcher, et aussi trouver une nouvelle personne pour gérer. Ca prendrait peut être des années. Mais elle sentait qu’elle avait l’éternité devant elle. Par contre, elle se demandait à qui elle pourrait léguer ce Lycée. Peut-être à personne. De plus, il fallait quelqu’un qui accepte Kira en professeur. Ça avait été vraiment dur de le garder à ce poste. Elle avait dû se battre contre les 11 autres membres du conseil. Mais en fin de comptes ils avaient accepté connaissant Kira. Sauf, que la directrice c’était juré de garder Shin sous contrôle. Ce qui devenait de plus en plus difficile. Elle avait donc des années et des années étudié un moyen de les séparer tous les deux sans faire de mal à Kira. Sauf que là. Le souffle de vie que lui avait donné Kiara lui laissait penser que maintenant elle en était capable. Elle sentait au fond d’elle que quelque chose avait changé. Pas que mentalement, mais ses pouvoirs aussi. Elle avait sans doute évolué. Alors, elle ferait en sorte de séparer les deux frères. Elle avait déjà étudié leurs métabolismes. Le problème était qu’il n’y avait pas de corps réceptacle pour Shin. Elle avait fait des recherches pour en fin de compte se rendre compte que les atomes des deux jeunes hommes avaient fusionné pour ne faire plus qu’un. Rendant ainsi le corps de Kira plus résistant. Shin n’avait donc pas disparut. Il fallait qu’elle le voie. Et maintenant, elle allait changer ça et rendre la liberté à son petit Kira, même si ça voulait dire laisser Shin en liberté. Elle fut coupée dans ses pensées par quelqu’un qui venait de toquer à sa porte. C’était lui. C’était Kira. C’était à se demandé si elle n’avait pas un don de divination. Ils c’étaient regardés dans les yeux. Plusieurs secondes, et elle comprit qu’il voulait qu’elle regarde dans sa tête. Donc lui aussi voulait que ça se termine. Elle allait y remédier. Et sur le champ. Les murs et le sol étaient devenus noir, les meubles inexistant. Les voilà maintenant dans la faille spatio-temporelle. Elle c’était approchée de lui. Le regardant dans les yeux, ne le lâchant pas une seule seconde. Elle lui avait caressé la joue, posé son front contre le sien pour ensuite rentrer dans sa tête.*~Fais-moi confiance, tout ira bien.*Elle avait dit ça d’une douceur extrême. Et il lui avait ensuite laissé le passage. Ils étaient maintenant à trois. Shin était la près de Kira. Ils se regardaient, c’était la première fois depuis longtemps qu’ils se voyaient face à face. Elle leurs avait expliqué. Elle avait dit à Kira ce qu’il devait faire. C’est-à-dire dessoudé un par un leurs atomes et de créer une nouvelle enveloppe charnel. Pendant qu’elle elle dessouderait l’esprit. Ça serait douloureux pour les deux frères, mais pas mortel. Alors ils entreprirent leurs tâches. Tout d’abord Kira c’était concentré, et Shin c’était laisse faire. Il était heureux d’enfin pouvoir retrouver un corps à lui. Un corps avec lequel il pourrait faire ce qu’il veut. Vingt ans qu’il attendait ça. Et enfin, la liberté apparaissait en face de lui. La fin d’un tunnel sombre. Après plusieurs minutes, Kira avait reconstruit le corps de Shin. Il se sentait maintenant affaiblit. C’était normal, il venait de perdre un bout de lui. C’était au tour d’Ayame de les séparer. Et d’une violence inouïe, elle avait sortis l’essence psychique de Shin pour la mettre dans le corps maintenant vide qui était normalement à leurs pieds dans le « monde réel » qu’ils allaient bientôt rejoindre. Une sorte d’explosion les avaient réveillés du voyage dans la tête de Kira. Ayame était maintenant debout, regardant les deux corps se tordre de douleurs en face d’elle. Cela lui faisait un léger pincement au cœur, non pas pour Shin, mais pour son ami, qu'elle considérait un peu comme son petit frère, mais si elle était moins âgée que lui. Les secondes suivirent, puis les minutes, et enfin les heures, avant que cette épreuve si douloureuse, si violente, ne cesse. Kira était là, à terre comme un vulgaire chien abattu, essoufflé comme une vierge venant de donner sa pureté. Il ouvrit d'abord un oeil, regardant Ayame droit dans les yeux, se demandant si cela avait finalement fonctionné, si ses 20 ans de torture, de dépression, et de traumatisme avaient enfin été abolies. C'est alors que dans une expression inquiète, un rire éclata, un rire si violent, si expressif, si machiavélique, que même les démons des profondeurs abyssales des ténèbres pourraient se demander si l'un de leur frère pourrait rire comme cela. Kira avait peine à tourner sa tête vers la source de ce bruit, alors que Ayame, elle, était comme saisie par une main glacial à travers la gorge, l’empêchant complètement de parler. Hésitant, Kira fini par se retourner, voyant son frère. Il était là, de ses cheveux châtains jusqu'à son corps bien battis, les yeux marrons, perçant, caché en parti par les mèches retombantes de sa crinière. Il les regardait, souriant, un sourire ressemblant plus à un rictus sadique qu'autre chose. Et d'une voix forte, rauque, glacial, il dit:* Eh bien...depuis le temps que j'attendais ça. Merci Miss Boobies, je n'aurai plus à supplier mon crétin de frère pour avoir une partie de jambe en l'air. *Cette belle journée ensoleillé se finissait là, dans les ténèbres d'un démon relaché.*
avatar
DarkShad

Messages : 25
Date d'inscription : 22/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight 5- Séparation.

Message par Krok le Mer 5 Mar - 17:57

That nom. x'D
avatar
Krok
Admin

Messages : 14
Date d'inscription : 23/02/2014
Age : 22
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum