EXPLOSION D'ENERGIE - Nessel vs Ayame Nagazaki ( Directrice vs Directeur.)

Aller en bas

EXPLOSION D'ENERGIE - Nessel vs Ayame Nagazaki ( Directrice vs Directeur.)

Message par Nessel le Sam 15 Aoû - 3:26

*La jeune fille avait toujours un ton posé. La directrice savait que la jeune fille était prometteuse. Les psychiques avaient rarement un grand controle d'eux au début. Se laissant souvent emporter dans le chaos de leurs pensées, émotions, ou autre. Le cerveau étant l'element le plus important et le plus impressionnant d'un corps humain, il était normal de perdre le controle. Mais plus le psychique pouvait gardait controle, plus son niveau été élevé.*~ J'essaierai de faire en sorte que le futur de mes élèves ne soit pas aussi sombre que leurs passé. Mais je ne peux rien promettre. Tu vas devoir être forte pour les évènements à venir Perla. *La directrice se leva offrant un sourire charmeur à son élève, reprenant petit à petit ses vieilles habitudes*~ Je dois y aller Perla, j’espère te revoir bientôt. *La directrice bien que contente d’avoir pu parler à une de ses élèves avait des choses plus importantes à faire. Kira, lui était partit ailleurs, sans doute pour calmer ses nerf. La directrice se dirigea donc vers son bureau. Là ou Nessel devait être. Elle connaissait le chemin par cœur. Elle pouvait sans problème y aller les yeux fermés. Mais cette fois, pour la première fois depuis longtemps, elle toqua à la porte.*


*Nessel n'avait pas prit la peine de regardé quelle personne toqué à sa porte. Il était trop perdu dans ses pensées. Il repensait à la tragédie d'hier avec les Zéros. C'est alors qu'il sentit un KI étrange.. Celui qu'il avait perçu au loin en revenant dans son bureau. Il était tellement perturbé qu'il en oublia la personne qui toqué à la porte. Nessel prit alors son ton froid et semblable à la mort et répondit.* Entrez et je suis en pleine méditation dans mes pensées, j'espère que c'est important.


*Ayame entendit Nessel. Il devait être grandement occupé après les evenements du soir d'avant. Il ne se doutait sans doute pas de son retour. Elle ouvrit simplement la porte à l'aide de ses pouvoirs psychiques comme à son habitude. Elle s'avança dans la pièce dans rien dire d'une demarche gracieuse. Arrivée devant le fauteil des invités, elle plaça ses deux mains sur le dossier du fauteil avant de regarder Nessel intensement. Elle parla de sa voix legerement rauque et sensuelle*~ Je m'attendais à plus de chaleur de ta part. *Elle termina sa phrase sur un clin d'oeil evocateur*


*Nessel reconnu dès le première instant la directrice. Cette beauté sans pareil. Cette douceur et sensualité dans ces gestes, et sa voix. Nessel ne montrait pas vraiment son étonnement. Il la fixait, avec son regard froid, il ne s'éclaircissait pas malgré tout, même si il voyait la directrice, après tout ce temps, après la tragédie de Zéro et les événements de hier. Il ne voulait pas lui montré les blessures et les douleurs qu'il avait, sans la machine de soin il avait quand même ses deux épaules cassés et énormément de côtes dans le même état. Et sa marque sur le visage était présante, alors que depuis la fin de la deuxième année il ne l'avait plus. * Que me vaux cette visite... Ayame.


*La Directrice fit le tour du siège le caressant lascivement avec sa longue main avant de s'assoir dessus. Elle n'avait pas l'habitude d'être dans le rôle de l'invité, mais elle s'y ferait. Elle observait le visage de Nessel. Il était plus froid, et plus dur que d'habitude. Ce n'était pas etonnant. Le regard de la directrice au depart chameur devint plus serieux. Comme sa voix. Même si elle restait rauque et sensuelle, il n'y avait plus ce petit ton charmeur qu'elle aimait tant ajouter.*~ Je voulais reprendre mon poste de directrice. Mais j'ai entendu parlé de ce qu'il s'est passé. Bon sang Nessel ... *La directrice serra les poings* Je suis encore arrivée trop tard..


*Lorsque la directrice le toucha avec sa main, il frémit de l'intérieur. A vrai dire, ça faisait longtemps qu'une femme ne lui portait plus une attention comme ça. Mais il ne devait pas penser à ces choses là, il avait bien trop de haine et de rage pour cela. Même envers celle qu'il aimait le plus, la directrice, qui avait toujours était là pour lui.Il lui en voulait oui. Nessel garda alors son regard froid et lui répondit d'un ton léger mais tout aussi froid. * Ca fait deux fois, Ayame. Deux putain de fois... *Nessel écarta alors Ayame, se leva et ouvrit sa chemise et montra son corps avec des géantes cicatrices et blessures , des marques encore laissés par l'ataque de Zéro mais aussi par la lave que Nessel avait du utilisé. Il lui montra aussi du doigt sa marque que lui avait fait Hayden pour la première fois, cette brûlure intense. * Tu vois ces marques? J'ai eu ça en faisant ton rôle.. En sauvant les deux élèves qui m'accompagné. On aurait pu y passer Ayame. Encore une fois.


*Il l'avait repoussé. Il l'avait accusé. Il avait raison. Elle le savait. Elle ne força pas le passage, s'écartant juste, regardant le corps blessé de son élève. Celui qu'elle aurait du proteger. Elle plaça sa main sur son torse, presque inconsciement, la faisant descendre d'une caresse sur ses blessures.* Je le sais Nessel. *Une nouvelle fois, elle le regarda dans les yeux d'une façon intense, comme si elle pouvait sonder son âme.*~ J'étais partis pour votre protection à tous. C'est moi que Zero voulait ... Je ne comprends pas. *Elle se mordit la lèvre inférieur avant de poser une des questions qui lui brulait les lèvres.*~ Dis moi Nessel. Elle est en vie n'est-ce pas. Ayame.


*Nessel se laissait faire au début. Mais dès qu'il vit son regard , il se recula.* N'essaie pas de m'amadouez avec ce regard... ça ne marche plus... Ayame. *Nessel avait changé de ton sans le vouloir. Au fond de lui il devait être soulagé de la voir et un peu heureux, mais sa haine était bien au dessus encore. Nessel reprit alors un ton et un regard froid et lui dit calmement.* Si tu t'inquiètes pour seulement elle. *il insista bien sur le mot elle.* Elle va bien, oui.


*Ayame fronça les sourcils. Elle comprenait qu'il lui en veuille, mais il ne reflechissait pas assez à son gout se laissant trop emporter pas la rancoeur. Elle parla d'une voix bien plus froide qu'avant*~ Tu sais très bien que ce n'est pas ce que je sous entendais par la. Zero cherche Ayame Nagazaki. Voilà le problème ! Tu crois que la mort des autres n'atteint que toi ? Que crois tu Nessel ? C'est la deuxième fois que je perds mes élèves ! Ceux qui comptaient sur moi ! *Elle frappa son bureau* Bordel ... Ils avaient confiance et je n'étais pas là. Alors arrêtes, arrêtes de faire comme si je ne me souciait que d'Ayame.


*Nessel serra les dents et se releva alors rapidement de son siège et se colla contre le front de Ayame assez fortement mais en calmant pour ne pas qu'ils se fassent mal comme avec Axel. * Tu es bien trop agité. Comme avant à vrai dire. Tape pas aussi fort sur ce bureau, il est assez fragile désormais. *Nessel avait complètement changé de sujet. Il ne voulait pas s'attardé vraiment sur Ayame Nagazaki Deuxième du nom , il lui dit alors* C'est tout? Juste pour Ayame? Ou tu veux me parler de quelque chose d'autres? *Et pour finir sa phrase , il prit un ton sarcastique et dit* Madame la directrice.


*Elle se mordit l'interieur de la joue pour ne pas trop s'emporter.* Ferme la Nessel. Tu sais très bien que je ne suis pas là pour ça. *Elle approcha ses lèvres pulpeuses de son oreille avant de chuchoter sensuellement*~ Je sais que tu prends à malin plaisir à m'enerver, mais ne joues pas trop avec le feu mon chou. *Elle se recula un sourire mielleux pendu sur les lèvres, puis lentement son expression redevint serieuse*~ Parle moi de l'attaque d'hier.


*Nessel ne bougeait pas, il continuait à ressentir au fond de lui un sentiment dont ça faisait un moment qu'il ne l'avait pas ressentit. Cette femme lui donnait une part de désir, mais il devait se concentrer, elle était vraiment forte à ce niveau là, elle était forte dans tout les points au final. Il la regardait ave un regard assez froid toujours, elle voulait qu'il lui raconte ce qui s'était produit hier. *Nessel eut un léger sourire au coin des lèvres et dit d'un ton sarcastique. * Hier, un élève et le "fameux" Axel ont eu l'idée d'organisé un bal hier. Ils ont fait un jeu stupide. Puis vu que la salle de balle que nous avions loués n'était sous aucune protection, les Zéros ont débarqué et nous ont attaqué. J'ai bien dit les Zéros. Ils étaient trois. L'original, le gros batard qui a tué tout le monde à la fin de l'année, celui que tu n'avais pas pu voir presque la rage qu'il avait.~ Mais aussi une fille, Zéro Oméga d'après ce que j'avais compris , assez forte elle aussi. Puis un dernier, le moins puissant de tous je pense, Zéro Alpha. Ils semblaient être des copies de l'original. Nous étions 9 encore restant au bal au moment de l'attaque. Les Zéros nous ont téléporté dans des zones a part. SabreBleu , Perla et moi contre l'original. Axel , Jyn et Emi contre la fille et trois autres filles qui se sont fait battre en un instant par le troisième. On a faillit vaincre l'original.. *Nessel bégaillé, il serrait les dents et n'arrivait pas à continuer.* Il.. il était à terre... Cet enfoiré de Alpha est venu le chercher et ils se sont enfuit. Les douleurs, les douleurs que j'ai ressentit pour protéger mes deux camarades,sentir tout ses os du corps se brisés, son énergie éclaté. C'était dur, bien plus que tu ne le penses. Je ne suis plus le même. Tu ne peux pas m'avoir avec ces techniques.. Je ne suis plus.. Le Nessel que j'étais. Je suis un arc-en-ciel qui a perdu ses couleurs. Je ne cherche que à venger... mes coéquipiers. *Nessel avait hésité à dire le mot ami.* Oui les venger. Et vaincre cette fois-ci pour de bon Zéro, continué à améliroer mes pouvoirs, et ce lycée avec. Voilà l'histoire en résumé, Ayame , Nagazaki. *Pendant son récit il avait gardé un ton froid sans émotion sauf au moment de parlé du fait que Zéro s'en était tiré de peu.*


*Elle écouta le récit de son petit Nessel sans bouger. Il était brisé. Par sa faute encore une fois. Elle se souvenait de lui au début, timide, gentil, et plein d’espoir. Elle le voyait encore se confronter à Hayden en recherche de reconnaissance. Mais il avait changé. Elle le savait, mais au fond, elle avait l’espoir secret qu’il redevienne comme avant. Insouciant. Sans que la souffrance de la perte le dévore. Elle savait bien que ce n’était pas possible. Elle était elle aussi une enfant de la perte. Et une meurtrière. La mort faisait partit de sa vie, mais même comme ça, elle n’arrivait pas à passer au-dessus de la mort des gens aux quel elle tenait. Elle gardait en souvenir chaque mort, chacun de leurs sourire, de leurs pleurs, de leurs combats en elle. Elle ne voulait pas oublier, même si ça la hantait, même si la nuit dans ses plus sombres songe elle voyait encore la mort, elle n’oublierait pas, voulant qu’ils continuent à vivre à travers elle. Ils l’accompagnaient tous dans ses batailles, lui donnant la force de se surpasser. Mais même comme ça elle n’arrivait pas à protéger ceux qui lui sont cher. Son nouvel ennemi Zero était la preuve accablante de sa faiblesse. Zero, et maintenant ses clones. Elle devait s’y attendre. Zero le projet nemesis. Il n’était qu’une pâle copie. Ses élèves avaient presque réussi à en finir avec eux. Ses élèves étaient devenus puissant. Nessel avait sans aucun doute surpassé Hayden. C’est pourquoi, elle avait peur que Nessel aussi se laisse submerger par la haine comme son ancien élève. Elle ne voulait pas le perdre. Elle devait à tout prix réussir à l’adoucir un peu. Elle s’approcha à nouveau de lui, elle n’en avait que faire qu’il la repousse encore. Elle porta son regard protecteur sur lui avant de passer une de ses douces main sur sa joue*~ Je sais que tu as changé Nessel. Mais ne te laisse pas tant emporté par la haine. Je sais que tu as l’impression que ta haine est la source de ton pouvoir. Mais tu te trompes. *Elle s’approcha de lui posant ses lèvres rosées sur sa joue* C’est l’amour. *Elle lui embrassa le cou, chuchotant chaudement la suite de son monologue*~ Le feu n’apporte pas nécessairement de la destruction. Il apporte de la chaleur. *Elle déposa ensuite quelques baisés sur son menton avant de se reculer se léchant les lèvres inconsciemment* Quand je me bats, l’émotion me faisant avancer est l’amour que j’ai pour chacun de vous. J’espère qu’un jour tu réussiras à comprendre cela à nouveau. Laisse une chance à ton cœur de guérir Nessel.


*Nessel se laissa alors faire, il ne bronchait pas , il écoutait le récit de la directrice Ayame tout en se perdant dans toutes ces caresses, ces baisers partout sur son visage, son cou... Cela lui manquait c'est vrai, mais il ne pouvait penser à cela, il devait pensé à ses amis, à ces Zéros, il devait les éliminer. Il pensait à Axel aussi, Hayden. Ce dernier, qui l'avait humilié en public il y a bien longtemps. Il ne sait pas où il est passé, mais il n'a aucun doute, désormais il n'en ferait qu'une bouché. Il veut faire pareil pour Zéro, devenir bien plus puissant que lui , comme il l'aura fait avec Hayden. Ces combats , les relations qu'il a eut avec les élèves dont il s'occupait l'avait rendu un peu moins froid, mais le fait qu'il est survécu, le retour de Ayame Nagazaki.. Le laisser toujours avec cette haine. Nessel releva la tête et sortit de ses pensées, il devait rester concentrer, il était assez fort, pour ne pas se laissez marcher dessus par des sentiments venant de Ayame. * Tu ne comprends rien. Comment peux-tu me parler d'amour.. Alors que tu es une machine à tué. *ces mots étaient dit d'une façon pesante. Il avait insisté sur cette phrase.* L'amour tu dis? Oui je connaissais ça, je pourrais connaître encore, mais ces flammes noirs que je possède * il en montra une partie les faisant sortir de sa main. * sont bien plus puissantes que le feu basique, cette haine.. cette colère.. la vengeance, c'est tout ce que je souhaite, même si je viendrais à mourir. Je ne fuirais pas comme cet abruti d'Hayden que tu protégeais tant. Que tu appréciais tant, bien plus que moi. Ne croit pas que je deviendrais comme lui, je le sens quand tu parles, tu sembles fausse. Je... Je donnerais tout pour protéger le lycée, mais la force , et le pouvoir en sera la solution. Ne croit pas que je suis perdu, je sais que les coéquipiers servent, mais l'amour n'a rien à faire là. *plus Nessel continuait de parler de ça plus la température de la salle montée, plus l'ambiance était sombre et ténébreuse. * Je sais contrôlé cette haine. Elle me donne du pouvoir, et c'est pour la mort de mes amis. J'ai été faible de rester dans mon lit jusqu'à l'ouverture mais mon esprit est désormais conscient. Je ne suivrais pas la voie d'Axel, la voie facile. Ca doit être lui ton chouchou maintenant hein. *Nessel se sentait idiot de dire ça, ces paroles , approchant la jalousie étaient sorties toute seule. * Là n'est pas le sujet, je pense en savoir bien plus désormais, être plus intelligent, et ces événements de hier m'ont encore plus fait réfléchir. Ce que je suis désormais, c'est la vrai voie. Nessel Sanchèz, 21 ans désormais (inrp) , troisième année, directeur par intérim , pyrokinésiste, qui aidera tout les élèves qui le suivront dans sa voie à devenir meilleur et ne plus jamais laissé mourir quelqu'un. *Nessel avait prit le ton le plus sérieux et le plus froid de toute la conversation. Mais ses mains tremblés sous le bureau mais il le cachait, il ne sait pas ce qu'il lui prenait , serait-ce du à toute cette approche faite par la directrice, ou le fait de parlé de son avenir. Il ne savait pas vaiment.*


*Elle avait vu juste. Nessel avait choisi de se nourrir de la haine. Il avait choisi la facilité. Il l’avait attaqué personnellement. Il savait pertinemment qu’elle n’aimait pas qu’on lui rappelle qu’elle avait déjà tué. Elle avait été une machine à tuer. Une machine à haine. N’avançant que par vengeance. Jusqu’à ce qu’elle découvre l’amour, et qu’elle évolue. Tuer était facile, mais pardonner beaucoup moins. Elle poussa Nessel sur la chaise le regardant froidement. Elle parla d’une voix tranchante*~ Tu sais ce que la haine m’a fait faire Nessel ? *Elle connecta leurs regards. Elle amorça un lien psychique sans lui demander son avis. Nessel était puissant, mais il restait humain. Quand le cerveau était attaqué, il ne pouvait rien faire. Elle s’infiltra dans son esprit, lui provocant un mal de chien si il tentait de trop résister. Elle lui fit alors voir un souvenir. Le jour où elle avait tué son propre père. Dans ce souvenir, Nessel pouvait voir une petite fille faire exploser un à un les membres de son père, le regardant lentement se vider de son sang avant d’en finir. La petite fille riait au-dessus de l’amas de chair difforme que son père était devenu. La voix de la directrice résonnait maintenant, une touche de folie au fond de celle-ci.*~ Il avait tué ma mère. Il m’avait fait subir des sévices dont tu n’as même pas idée. Je le haïssait, je le haïssait tellement. La haine a fait de moi à monstre Nessel. Oh, bien entendu, ma puissance était des plus destructrices déjà à cet âge là, mais je n’avais rien d’humain. Je ne vivais pas pour moi, mais pour une haine incommensurable envers la race humaine dont je ne faisais moi-même plus partit. Comprends-tu Nessel ? Tu hais ce monstre, mais n’est tu pas en train d’en devenir un toi-même ? Maintenant je vais te montrer autre chose mon chou. *Le souvenir s’effaça pour laisser place à un autre souvenir. Elle était contre le conseil des douze. Celui qui voulait annihiler le lycée Miyagawa, et tous ses précieux élèves. Elle avait cherché à les raisonner, mais un combat avait été lancé. La puissance d’Ayame était destructrice, mais pas malsaine. Elle n’avait pas cherché à torturer, juste à protéger ceux qu’elle aime. Elle reprit la parole encore une fois.*~ C’est ça la puissance de l’amour Nessel. *Puis, elle le laissa à nouveau en possession de ses sens dans le monde réel. Nessel devait normalement avoir mal au crâne.* Et si tu veux savoir quelque chose, tu as raison, je suis fière d’Axel. Je suis fière de lui, il a réussi à surmonter sa haine. Il a compris que ça ne servait à rien de vivre dans un passé déchu. Mais, ça ne veut pas dire que je l’aime plus que toi. Vous êtes différents, je ne suis pas d’accord avec tes idées, mais je tiens à toi Nessel. Je veux juste t’ouvrir les yeux, je veux que tu puisses à nouveau ressentir des émotions agréables. Regarde-toi, tu n’arrives même plus à apprécier les plaisirs basiques ! *Tout en disant ça, elle s’était de nouveau assise sur lui planquant ses mains contre son torse, elle le caressa à nouveau, sans le brusquer, de douces caresses comme pour l’apaiser, elle prit alors la parole d’une voix profonde*~ Tu n’aimes plus la douceur Nessel ? *Quelque chose glissa le long du cou de Nessel. Une main psychique qui resserra légèrement une étreinte au niveau de sa gorge. D’un autre côté, elle tenait les bras et les jambes de Nessel emprisonné dans une étreinte psychique. Elle continua d’une voix suave*~ Toi qui est tant haineux, tu préfères peut être la douleur ? *Ses ongles se plantaient dans le torse de Nessel, tandis que la main psychique se resserrait encore. Elle posa ensuite ses lèvres humides sur le cou de Nessel avant de le mordre sans douceur. Elle se redressa le regardant dans les yeux*~ C’est ça que tu veux ? *Sa voix n’avait rien d’amical, ou de chaleureuse, ses yeux quant à eux étaient de glace.*


*Nessel était très énervé, sa rage commencé à monter. Elle lui avait montré sans son accord des images atroces, mais qui ne l'affectait pas tellement. Du moins il ne voulait pas l'être. Comment pouvez-elle le comparé à ce monstre,comment pouvez-elle croire que avec sa haine il ferait ça. Il s'en sert pour protéger ses camarades et devenir puissant , pour les venger, ceux qui sont mort. Il savait que l'amour compter, il n'en avait pas besoin pour le moment. Mais elle parlait d'Axel, elle était d'accord avec lui, plus elle parlait, plus elle montré d'image, plus elle le séduisait plus Nessel avait une haine qui montait, il ne pouvait se contrôlé, puis l'élément déclancheur fu toutes ces douleurs que lui infligea la directrice, ces morsures, ces griffures. * Comment peux-tu faire, dire.. tout ça! Imbécile , tu ne comprends rien, l'amour, j'en ai pas besoin pour le moment mais je sais ce que c'est, quand tu me touches, je... Je... *Les yeux de Nessel devenait encore plus rouge sang que d'habitude. * Il se releva et hurla , que l'on pouvait l'entendre dans tout le lycée. * Ayame. NAGAZAKI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! *Des flammes noires sortirent en éclat du corps de Nessel créant une onde de choc repoussant de lui Ayame d'une force violante. Ce flux d'énergie perturbait l'équilibre spatio-dimensionel où se trouvait le lycée, cela brouillait l'entourage. Elle en avait trop dit , trop dit pour lui, qui faisait depuis quelques jours son boulot, qui avait sauvé des élèves, qui les entrainer et les protéger , et lui , avait faillit vaincre Zéro , l'original. Nessel se tenait debout, son KI augmentait de plus en plus il continuait de hurlé pour faire augmenter sa force allant jusqu'à brisé les vitres de tout cet étage du lycée. Après cela , il se tenait devant Ayame qui était plus loin désormais, il la regarda avec son regard sombre. Une aura de flammes noires tournait autour de lui. Et son corps, les marques qu'avaient laissé la lave dont celle de Hayden, êtaient illuminés par de la lave noire. Nessel avait atteind un stade très puissant. Il ne contrôlait plus vraiment sa pensée extérieure, mais il était assez fort pour intérieurement guidé son corps. Ses sentiments qui étaient déjà au fond de lui s'était entérré au plus bas. La haine qu'il ressentait envers celle qu'il aimait tant. Il l'a ressentait monté dans son corps, il chargé de plus en plus d'énergie avec le temps. Il regardait toujours dans les yeux cette dernière. * Tu es vraiment.. trop idiote. Axel n'a pas totalement tord oui, mais il sera trop faible. Peut être que je ressens une profonde haine, mais au moins , je ressens bien plus que vous tous l'envie de protéger et venger ce collège, tout ces morts , en vain? Je ne peux pasl aisser ça , et si je dois te passé sur le corps, je le ferais. J'ai battu Kira avec la faiblesse que j'avais. Tu es bien plus puissante certes, mais nos convictions ne sont pas les mêmes , tu te trompes, sur une partie. Tu crois que je suis devenu comme Hayden , un monstre sans sentiments mais... *Nessel regagna une forte dose d'énergie, sa marque de Hayden scintillait de plus en plus. Ses flammes noires ressemblait au corps d'un dragon. C'est alors que Nessel dit d'un ton calme tout à coup. *Kokuryū no kakusei : L'éveil du dragon noir. Etape 1... *Nessel utilisait de plus en plus d'énergie laissant un peu allez sa morale mais suffisement pour rester lui même et être intelligent sur ses stratégies. * Je ne pensais pas que je viendrais à te dire ça Ayame. Mais.. Tu as été faible. Jusqu'à présent. Tu as enchainé les échecs malgré que tu m'es tout apprit. Tu ne m'empècheras pas de protéger et de venger , tout ces morts. *Nessel claqua du pied provocant un fracas de flammes noires se baladant dans l'établissement pour l'entouré et avoir l'avantage du terrain.* Ayame Nagazaki... Je.. Te croyais, bien plus , maline que cela, que tu n'aurais pas laissé mourir et laissé encore les élèves, malgré ton bel amour.


*Il avait littéralement explosé. Toute cette haine, toute cette colère qu’il avait accumulée, il la faisait ressortir. Contre elle. C’est ce qu’elle voulait. Elle voulait être son catalyseur. Même s’ils devaient se battre, elle le ferait. Il faisait chaud dans la pièce. Et la puissance que dégageait le corps de Nessel était trop intense pour qu’elle reste au corps à corps sa se faire blesser. Elle utilisa un champ de force psychique autour d’elle pour ne pas se faire blesser par son premier élan de haine. Elle pouvait tout de même sentir la puissance de l’onde de choc vibrer à travers sa protection. Ayame n’était pas en colère, son petit Nessel était perdu. Et elle devait l’aider. Mais elle ne pouvait pas le laissé tout détruire comme ça. Elle laissa une membrane psychique entourer le lycée pour être consciente des présences à l’intérieur, elle pourrait ainsi les sauver au cas où une attaque serait trop puissante ou mal contrôlée. Elle reporta ensuite toute son attention sur Nessel. Il bouillonnait, il hurlait sur elle encore et encore, il hurlait sa rage. Il criait vengeance. Il était prêt à tout, même à risquer sa vie contre elle. C’était honorable. Elle ne pouvait pas le nier. Il utilisa une de ses plus grosses techniques. Il ne rigolait pas le moins du monde. Elle resta statique en regardant le spectacle quelque instant. Elle parla d’une voix neutre et détachée pour faire monter la colère de Nessel.*~ Tu crois vraiment m’intimider avec ça ? *Elle lâcha un petit rire dédaigneux à la fin de sa phrase avant de mettre une main en avant.*~ Je sais que tu peux mieux faire Nessel. *Elle plaça une main en avant, elle allait utiliser une technique qu’elle n’avait pas utilisée depuis bien longtemps. Elle ne l’utilisait jamais ne la trouvant que bonne à tout faire exploser sans contrôle. Une sorte de grosse boule bleue se forma dans la paume de sa main. Elle utilisait de l’énergie psychique concentrée, la matérialisant en énergie pure. La boule grossissait de plus en plus atteignant 4mètres de diamètre. Elle la lâcha tout simplement sur Nessel. La boule se déplaçait rapidement fonçant droit sur Nessel. Ca ne brulait pas comme le feu, mais d’autre chose, une sensation que le maitre du feu n’avait sans doute jamais expérimenté auparavant. Il pouvait l’arrêter, elle le savait. Il était assez fort pour ça. Ou il pouvait l’esquiver, mais elle savait pertinemment qu’il ne le ferait pas par peur de blesser un élève*~ Montre-moi ce que tu as dans le ventre ! Montre-moi si tu peux vraiment te venger ! *Elle gardait la paume de sa main tendue forçant sur la boule pour qu’elle avance.*


*Nessel voyait et analyser le terrain de combat, les flammes étaient contournés, elle avait donc créé une barrière pshychique probablement. Ayame me provoquait... Je m'en rendais compte, je n'étais pas idiot non plus, mais une face noire de moi continuer à monter sur ces mots. Il voyait la boule de Ayame avancé vers lui, elle était puissante, très puissante, mais il pouvait la contré. Il en avait vu d'autres. Il ne pouvait l'esquiver, sinon elle fracasserait le lycée pouvant mettre en danger tout le monde. Nessel alors concentra son énergie en lui et tandis sa main comme elle le faisait en direction de boule qui arrivait, dans les airs au dessus du bâtiement des cercles de flammes se formaient au dessus au tour de la zone où se trouvait Ayame et Nessel. Il ne s'en servait pour le moment, alors de son corps de la lave sortit du sang de Nessel d'une façon tourbillonante pour former une boule de feu et de lave noire grandissante de plus en plus . Voyant la boule de plus en plus près , il jetta sa boule contre celle de Ayame. Laissant quelques secondes les deux boules s'entre choqués, Nessel en insitant la concentration sur les deux boules qui se jouaient un duel Nessel passaa sous les deux boules en glissant au sol , il mit un pied contre la boule d efeu géante lui donnant une force extrèmement puissante et avec sa main au sol tout en glissant laissa une couche de flammes noires au sol, il glissait très vite, passa alors à côté de la directrice et créa alors avec les tourbillons de feu du ciel, en les ramenant de chaque côté de Ayame , un portail dans le quel il passa à toute vitesse avec les flammes , créant ainsi u allait retour contre la boule psychique de Ayame visant à la briser avec la pression spatio-dimensionel que faisait cette technique tandis que en mettant son pied il avait améliorer aussi la puissance de sa boule visant à vaincre celle d'Ayame pour continuer sa route sur elle, et en coup de pied de flammes de briser le champ de force pour que la boule atteigne et ses coups aussi.*


*Il l’avait encerclé en quelques secondes. Elle aurait pu ouvrir un portail et se téléporter, ou même ouvrir un trou noir, mais c’était inconscient. Elle aurait tué tout le monde de cette façon. Elle fit alors quelque chose de simple. De même tout même. Cette boule n’était qu’une extension de sa propre énergie, c’est d’ailleurs pour ça qu’elle se devait de garder la paume tendu pour l’utiliser. Elle réabsorba juste sa propre énergie pour ne pas qu’il retourne son attaque contre elle. Elle avait plusieurs contraintes dans ce combat. Il ne fallait blesser personne et il fallait faire en sorte que Nessel se dépasse. Devant elle, la boule de feu de Nessel, au-dessus d’elle un cercle de feu ne demandant qu’à s’abattre au moment où sa protection aurait cédée, sur les côtés, deux tourbillons de flamme. Et au sol, un tapis de flamme. Sa barrière psychique n’allait pas tenir très longtemps. Elle savait très bien ce qu’elle avait à faire maintenant. Elle ouvrit simplement un portail, distordant l’espace-temps. Elle n’aimait pas utiliser ce genre de technique, c’était plus fatiguant que le reste. Elle réapparu juste derrière la prison de flamme. Nessel était toujours coincé à l’intérieur. Elle concentra énormément d’énergie autour de lui pour ne pas qu’il se fasse blesser gravement par ses propres flammes. Cependant, la boule elle continuait toujours son chemin vers Ayame qui n’était maintenant plus piégé par les flammes. Elle réamorça une protection psychique elle laissa l’énorme boule de feu la percuter. La barrière semblait avaler la boule de feu jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Mais un centième de seconde plus tard la barrière implosa ayant avalé trop de puissance. La directrice fut propulsée plusieurs mètres en arrière, ses vêtements étaient en lambeaux et des entailles s’étaient formées au niveau de son ventre. Elle se releva attendait patiemment que Nessel sorte de ses flammes*


*Nessel sortit alors des flammes." In the flmmes, you will reborn, in the flames you will be the best, in the flames you will progress, in the flames you will killed." Il marchait, sans aucune égratinure, le feu à son stade de haine ne l'attaignait plus , au contraire il le rendait encore plus puissant qu'avant. Il marchait en direction de Ayame, il avait réussit à la blessé, c'était un bon début, mais il lui fallait faire sortir ce qu'il savait qu'il pouvait, le katana que Zéro lui avait détruit, il devait faire bien plus gros et avec ses pouvoirs. Il en était capable, il avait fait exprès depuis le début, il était intelligent malgré sa haine énorme, il se rappochait de Zéro à moitié à cet instant. *Il posa alors les mains au sol. Baisse la tête au sol et fait un signe au sol dans son propre feu, des flammes noires continués de sortir de son corps en folie il prononça avec unee clair et sombre à la fois. On comprenait bien ses mots. * Ryū no ken no sakusei : Creation de l'épée du dragon - Etape 2. *Une explosion d'énergie et des tourbillons autour de la main gauche de Nessel, et un foureau en forme de dragon sortait de la marque qu'il avait sur son visage, créant ainsi l'épée dont il rêvait, une épée fine et tranchante comme les dents d'un dragon, solide comme ses écailles, et brûlante comme son feu. * Il regarda alors Ayame. Elle n'avait plus de protection, surement pas assez de temps pour en refaire une, alors il l'a regarda encore et avença doucement vers elle. C'est alors que Nessel avançait avec des flammes tout autour de lui mais une explosion éclata le toit du lycée d'où ils se trouvaient. Les tourbillons qui avaient été placé au dessus étant présent et des flammes tournant en cercle au dessus, sur les côtés et même sous leurs pieds , alimenter en énergie l'endroit encore. *Nessel se trancha alors avec son épée et se fit une entaille sur le ventre. Et il prononça * Burakkudoragonshīru : Sceau du dragon noir - Etape 3. * Ca commencé déjà à être trop pour le corps de Nessel donc grâce à ce sceau , tout les tourbillants dansant autour d'Ayame allait la bloqué avec un dragon noir la traversant n'ayant aucuns dommages mais une immobilisation assez longue pour que Nessel fasse la suite de son plan. *Il avança alors dans les flammes toujours en s'avançant devant elle avec son épée, mais avec ses pouvoirs surnaturelles elle allait l'arrêté mais ce qu'elle ne savait pas , c'est que avant dans l'explosion de flammes, il avait fait comme contre Sabre. Il avait créé un clone, celui qui marchait n'était pas le vrai Nessel. Il avait mit toute l'attention de Ayame tout autour d'elle et devant elle avec le clone de Nessel qui marchait, mais le vrai ne se montrer pas. C'est alors que dans les tourbillons de flammes la silhouette de Nessel se formait dans chacunes créant une ambiance impossible à décrire, on ne pouvait pas savoir ce qui était vrai ou cloné. C'est alors que d'un coup Nessel apparut à l'endroit où on s'attendait le moins, Nessel apparut sous le sol de flammes qu'il avait créé auparavant juste devant Ayame et dit. * J'espère seulement, réussir à te toucher, grâce à ça... Je saurais alors que j'ai du potentiel. * Sur ces mots , Nessel muni de son épée du dragon noire, il la projetta derrière lui et la ramena en avant visant à transpercer Ayame. Ce n'était pas encore fini après ça ,il savait que dans tout les cas , même en prenant l'épée elle trouverait le moyen de s'en sortir. Mais il voulait faire la dernière étape du premier cycle du Dragon. Il était fin prêt, il en était certain. Malgré que sa consciene était toujours présente il savait qu'il ne pourrait pas la vaincre, peut être même jamais , ou bien dans longtemps et pour ça il devra continuer à s'entrainer, c'est grâce à cet avenir qu'il imagine qu'il puise des forces en lui. Le coup s'approchait de plus en plus du ventre de Ayame déjà blessé prêt à le transpercer. Une goutte d'eau tomba alors au sol. Etait-ce une larme de Nessel? De
Ayame.. Des deux?...*

*Il s’était donc nourrit de ses propres flammes devenant plus puissant que jamais. Elle était bloquée. Elle aurait pu fuir, mais, là n’était pas son but. Elle se devait de rester là jusqu’au bout. Elle le connaissait, il aimait le combat. Il aimait donnait tout son être dans une bataille, mais ce qu’il aimait plus que tout, c’est aller jusqu’à la fin. Elle ne pouvait tout simplement pas s’en aller le laissant sur son gros appétit. Elle ferait juste en sorte de contrer son attaque, et de peut-être terminer le combat juste après en le mettant hors d’état de nuire. Elle laissa donc le monstre de flamme qu’était devenue Nessel approcher. Mais ce qui se passe ensuite, elle ne s’y attendait pas. Par chance, la membrane psychique qu’elle avait laissée au début du combat dans tout le lycée avait détecté le mouvement de Nessel vers le bas. Mais, il était physiquement trop tard pour esquiver. Si elle ne faisait rien, elle se ferait transpercer l’estomac, et ce ne serait absolument pas bon. Elle utilisa donc sa technique la plus ultime. Elle n’était pas destructrice, ni même très utile en soit. Elle relevait de l’impossible pour la plus part des croyances scientifiques, elle allait remonter le temps. D’une seconde. C’était peut être fou à échelle universelle, mais elle le ferait à échelle planétaire. Décalant ainsi le temps de cet endroit de l’univers d’une seconde. Ca n’aurait aucune incidence particulière sur le fonctionnement de l’univers. Un décalage d’une seconde dans un nombre in quantifiable n’était rien. Mais l’énergie que cet exploit prenait était incroyable. Le temps remonta donc d’une seconde laissant à Ayame le temps de se décaler. Pas assez pour éviter totalement. L’arme lui transperça le flanc gauche. Elle les entoura tous les deux dans une barrière psychique l’instant d’après pour éviter toute possible embuscade. Beaucoup de sang coulait. Elle était aussi fatiguée. Mais ce n’était pas terminé. Elle repoussa légèrement Nessel toujours accroché à son épée avant de prendre son visage entre ses mains, elle lui embrassa délicatement les lèvres avant de tout simplement le regarder dans les yeux. Le combat était fini pour Nessel.*~ Dors mon petit Nessel, je suis fière de toi, mais, je dois partir pour votre sécurité, je dois trouver des informations supplémentaires sur Zero, mais ne t’en fais pas, Kira restera ici pour vous protéger cette fois. *Pour Nessel, ce qu’elle disait n’était plus qu’un chuchot dans son esprit. Elle avait profité de l’affaiblissement et de la proximité de Nessel pour entrer en connexion psychique et le plonger dans un état semi conscient dans lequel il aura la possibilité de sortir quelques minutes plus tard. C’est pourquoi Ayame s’en alla tout simplement passant par un portail. Même blessée, elle continuerait ses recherches.


*Nessel s'écroula alors après le baiser de Ayame. Et partit dans un sommeil profond.*
avatar
Nessel

Messages : 36
Date d'inscription : 02/03/2014
Localisation : Lyon / Clermont-Ferrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum