Première Confrontation - Axel et Nessel.

Aller en bas

Première Confrontation - Axel et Nessel.

Message par Nessel le Mar 11 Aoû - 19:40

J'EDIT AU FUR ET A MESURE.
*Nessel s'était réveillé. C'était ce jour selon sa mémoire où le lycée ouvrait. Ou peut être hier.. ou bien demain. Non c'était aujour'dhui, il voyait au loin un élève qu'il ne connaissait pas dans le même dortoir que lui. Il avait toujours le moral d'un mort. Il n'était plus lui. Comme d'habitude il ne bougeait pas de son lit. Mais c'est en se tournant qu'il vit au bout du lit une petite lettre. Il prit l'enveloppe, l'ouvrit, et sortit de cette dernière , une lettre , avec le tampon du lycée Miyagawa. Il ne savait presque plus lire tellement il était en inactivité. Il se concentra et lû alors. " Ayame Nagazaki - 9 Août 2015 : Nessel. Je sais que tu es moralement abattu. A vrai dire, je ne sais même pas si tu es en train de lire cette lettre. Je voulais juste te dire que durant notre absence avec Kira, tu devras diriger le lycée. T'occuper de ce que je faisais , avec toutes ces années où tu es resté dans ce lycée tu sais a peu près tout ce que tu dois savoir. Les entretiens, les règles. J'espère simplement que cette fin éveillera ta colère peut être, qui au moins te rendra comme tu es." Nessel avait lu cette lettre sans émotion, il la retourna alors sans aucune envie pour voir qu'elle était ce message si spécial. "Axel, n'est pas mort." Cette phrase résonait dans sa tête, les images de cette tragédie tournaient dans sa tête, Zéro, en train d'éliminer tout les élèves. Axel, qui fonce et tente de sauver Ayame deuxième du nom. Il le croyait mort. Comment avait-il survécu. Mais ceci éveilla une haine immense en Nessel. Pourquoi cet idiot avait foncé droit dans le tas. Il lui en voulait. Sous ce choc qu'il reçu, Nessel reprit ses esprits. Il était froid comme un glaçon, rendant ses belles flammes rougeâtre , en de ténébreuses flammes d'une couleur noir comme le néant. Son pouvoir avait évolué encore, mais peut être pas dans le bon sens. Il décida alors de prendre ses responsabilités, il n'avait plus que confiance en la directrice et Kira. Il se dirigea alors vers le bureau de la directrice , entra en poussant la porte et la referma. Il se posa alors sur le siège de Ayame. Ce siège dont il avait toujours rêvé s'assoir. Il était là, à présent avec des responsabilités, avec l'envie de vengeance envers Zéro, mais aussi , envers Axel, son meilleur ami d'auparavant. Nessel allait donné le meilleur de ses compétences pour ce lycée qu'il n'a pas réussi malheureusement à protéger pendant cet événement. Il n'allait pas refaire la même erreur. Il était fin prêt. Assis sur le trône de Ayame Nagazaki. En trois anées, il avait bien évoluer. Le choc entre les deux derniers de 3ème année, allait être terrible si cette haine de disparaît pas.*



Il est un peu moins de sept heure du matin, l'air est encore frais et humide. Axel regardait le soleil se lever et ces rayons irradier le lycée Miyagawa appuyé contre le poteau d'un lampadaire. Le jeune homme qui maintenant était en troisième année souffla lourdement avant de sortir de sa poche de jean's un paquet de cigarette et de la mettre à la bouche. Il est maintenant loin le temps où Axel était un adolescent sage, discret, gentil et prude, comme quoi que les différents événements qui se sont déroulés ici, à Miyagawa ont laissé des traces dans son esprit et ont marqué certainement à jamais sa conscience.Désormais, dans les tréfonds de son âme, il n'y reste que de la colère qui jamais ne s'atténue. Mais ça personne ne peut vraiment le remarqué que cette colère qui est enfoui en lui le consume petit à petite. Mais, en colère pour quoi et contre qui ? Et bien contre celui qu'il considérait comme son meilleur ami à Miyagawa et qui, lors des événements gravissimes de l'année dernière à laisser le Mal tuer Miki alors qu'Axel n'avait pas hésité à se jeter face corps et âme ( au sens propre du terme ) pour la protéger. Miki, cette fille un peu décalé et fofolle avec qui le jeune homme appréciait bien au delà de l'amitié. C'est pour cela que la colère n'a jamais quitté Axel.Mais aujourd'hui au lycée Miyagawa est un autre jour, c'est la rentrée, anciens et nouveaux élèves vont se mêler, de nouvelles têtes vont remplacer celle qui ont disparu et certains vont revenir d'outre tombe. Il jeta sa cigarette consumé au sol et se dirigea vers le bureau de la directrice alors que les élèves commencaient à affluer. Une fois le seuil de la porte du bureau passé, Axel eut le souffle coupé et ces yeux s'écarquillèrent.



*Nessel était en train de révasser, mais quand il entendit quelqu'un passait la porte et s'assoir en face, il ouvrit les yeux. Une sensation lui parcourut alors tout le corps, une haine sauvage qui trainait par ci par là. Il le regarda dans les yeux, avec le regard le plus froid qu'il n'eut jamais dans son existence. Il posa alors calmement ses mains sur le bureau en verre, racla sa gorge et commença par simplement ces phrases.* Axel Nastram, l'imbécile qui a foncé tout droit dans le tas contre un ennemi surpuissant conduisant la perte de la quasi totalité des anciens élèves. Que me vaut cette visite? *la température de la pièce montait déjà vers les 40 degrès, une ambiance ténébreuse se faisait sentir, donnant presque des maux de têtes. Nessel continuait à fixer son interlocuteur avec ce regard perçant et attendu sa réponse.*


*Axel serra tellement fort son poing que ces onglent pénétrèrent la chaire de sa paume de main, laissant passer un léger filé de sang. ''Putain de fumier, pourquoi il a survécut et comment ose-t'il encore se pointer ici impunément. '' pensa-t'il avant de raclaquer l'aboiement de son meilleur ami. * Ouai, Axel Nastram, le gars qui a eu le courage de se jeter corps et âme face à l'adversaire dans le but de préserver leur vie.* Le jeune homme courroucé se leva alors et claqua ces main sur le bureau de verre. * Et moi ne me dites pas que j'ai à faire au grand et fabuleux Nessel Sanchez, le gars qui s'est planqué pendant que ces camarades mourraient sous yeux, notamment Miki, notre amie. * Axel n'était pas totalement inconscient, il avait juste été mit dans un état léthargique, mais conscient, il l'a vu mourir et surtout Nessel ne pas bouger le petit orteil pour elle.*


*Nessel se leva de son bureau et tapa son front contre celui de Axel et rester ainsi , yeux dans les yeux. * Comment oses-tu me parlais ainsi. J'ai essayé, de protéger certaines personnes, mais plus intelligement que toi, après cela, seul , quand tu étais à terre je ne pouvais plus rien faire, il était trop fort. * Nessel sera alors les poings.* De toute façon désormais baisse d'un ton avec moi, tu as affaire avec ton supérieur en attendant que la directrice revienne. *Nessel avait tapé trop fort son front contre ce dernier, les deux front s'étaient ouvert et un filée de sang coulé sur le bureau en verre.* Miki... Si tu n'aurais pas foncer dans le tas on aurait pu faire quelque chose tout les deux. Mais maintenant, tu n'es qu'un minable. *Nessel insista bien sur le mot "minable."*


*Axel ne fit qu'arquer un sourcil, alors que sa face était collé à celle de Nessel. Un action de défi qu'en temps normal il l'aurait relevé facilement et l'individu en question serait parti le cul à l'air. Mais là pour l'instant ces ordres venaient de la directrice, il ne pouvait donc pas s 'y opposer. * Bon mon gars, tu peux la ressusciter ? Non je crois pas et moi non plus, donc maintenant tu vas me dire ce que je dois faire que je puisse me bouger et ne plus te voir ok' ?! * Il se recula brusquement, remit bien sa veste en place et ses mèches. Avant de se rasseoir et de croiser les bras, avec un regard légèrement hautain.*


*Nessel s'écarta de ce dernier.* Oui je vais te donner quelque chose à faire, rend toi au gymnase. Tu vas faire les présentations des élèves et leur premier entrainement. Tu as intêret à faire du bon boulot. Je te laisse gérer tout ça, j'ai de la paperasse à remplir. Après je convoquerais les nouveaux.* Sur ces mots, à l'aide d'un interphone Nessel fit passé le message dans tout le lycée.*" Que tout le monde se rende au gymnase, immédiatement. Ici Nessel sanchèz , le remplaçant de la directrice. * Nessel dit à Axel avant qu'il ne parte * Explique leur bien tout.


*Axel se leva alors promptement de son siège tourna les talons, mais se stoppa un instant et de nul part sorti sa créature qui passait son temps sur son épaule. Son "Emolga", petit écureilvolant jaune noir et blanc. * Au passage Nessel, t'avise pas de recommencer ça, où je te botte l'arrière train.* Il quitta alors le bureau et se dérigea au gymanse, attendant que les autres élèves arrivent. Voilà que maintenant il va devoir faire le professeur, peut-être même qu'il va y trouver sa vocation ? qui sait.*

*Nessel avant de commencer ses travaux administratifs repassa une dernière annonce.* TOUT les élèves , j'ai bien dit tous doivent se rendre au gymnase. notamment ceux que je vois qui se situe à la cafétaria vous mangerez plus tard. Quand à toi Aglae je suis content que tu sois revenu, tu dois être la seule bonne nouvelle ici, alors s'il-te-plait fait moi le plaisir d'allait là bas.
avatar
Nessel

Messages : 36
Date d'inscription : 02/03/2014
Localisation : Lyon / Clermont-Ferrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum